28/04/2005

Susceptibilité

(Je déteste hésiter, je déteste les gens qui hésitent, je déteste les gens qui me font hésiter...
Suis pas d'humeur là, faut pas m'faire chier bordel, c'est moi qui vous l'dit!)
= ceci était une parenthèse! J'ai le droit non? Faites chier...
 
 
BREF,
Y a que deux réponses possibles sur Terre bordel de bite:
 
OUI quand on veut ou quand on peut
NON quand on veut pas ou quand on peut pas
 
Le ON VERRA lâche et totalement nul et insipide, anti-couilles-au-cul n'est point acceptable pour moi. Tu sais ou tu sais pas, fais pas chier. Si c'est pour hésiter, va voir ailleurs, moi ça me gave la gueule d'entendre ça!
Pourquoi se prendre la gueule à hésiter?
Bordel de merde!
 
- Tu veux m'épouser? oui ou non (et pas "on verra d'accord?")
- Tu veux que je te dépose? oui ou non (et pas "oh, j'veux pas te déranger")
- Tu prêtes ton DVD? oui ou non (et pas "ben, je vais demander à mon mari")
- T'as pas 50 € à me prêter? oui ou non (et pas "heu, ben...")
- T'as une grosse bite? oui ou non (et pas "à ton avis?")
- Tu peux acheter du lait? oui ou non (et pas "si c'est encore ouvert ok")
...
 
Et les trouduc' qui se vexent parce qu'ils n'ont pas eu la réponse qu'ils voulaient, qu'ils aillent se faire foutre bien profond eux!
S'ils posent une question, ils ne doivent pas s'attendre à ce que la putain de réponse soit toujours celle qu'ils aimeraient entendre.
Si les cons se vexent, c'est de leur faute, ce sont eux les sensibles ou susceptibles, ce ne sont pas ceux qui donnent la réponse!
Ouais quoi, ceux qui répondent ont le choix de répondre ce qu'ils veulent alors qu'on leur foute la paix putain!
 
En plus, un NON n'a pas besoin d'excuse pour être valable.
Pas besoin de raison, d'argumentation, de justification...
 
"NON, j'ai pas envie" est LA seule excuse que j'accepte.
J'ai pas à savoir pourquoi l'autre me dit NON.
Sauf... ça vous regarde pas bande de curieux de merde!
 
**** OUI ou NON à CE BLOG VENIN DE MERDE? ****

15:14 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

20/04/2005

J'en remets une couche

J'aime pas:
 
être fatiguée, quand un magasin est fermé, le thé ou le café qu'a refroidi, tousser et cracher après, bafouiller au téléphone, les barbecue, les imper démodés, la clim', être ruinée, mon ambassade, l'accent parisien, roter le poivron, faire le plein d'essence, le mot carburant, le mot soulier, le mot blouse, le mot souper, le mot auto, la glace, la vanille, bouffer gras, bouffer, puer du bec le matin, ceux qui puent de la vieille gueule toute la journée, les agrafes, marcher avec mes bottes à talons, mes tifs bouffés aux mites, ceux qui se tiennent mal à table, les non drôles, qu'on se foute de moi, me limer les ongles, l'odeur du tipex, payer mes factures, passer devant le rayon des surgelés, passer la 5ieme, le voir malade, les photomatons, le mouton, avoir froid, la RTBF, MCM, MTV, ceux qui se foutent en double file, ceux qui tournent sans mettre leur putain de merde de cligno, être vaseuse après une sieste, ma chaise de bureau, lècher les enveloppes, faire des fautes, le bruit, ne pas pouvoir me gratter le cul parce que je suis avec des gens, les pâtes, les intérieurs froids, prendre l'avion, me répéter mais je le fais peut-être, certains de mes collègues, les livres nuls, les magazines où y a trop pub, bouffer à heures fixes, bouffer trop tôt, sourire bêtement, Bourvil, U2, les concerts, voir une pouff' de merde qui porte un jean's et qui le rentre dans ses bottes, les nouvelles chanteuses qui se sentent obligées de trémolosser leur voix, dormir sur le dos, me lever à 7.00, conduire fatiguée, les montagnes russes, me faire chier, qu'on me prenne la tête, le "Grand Bleu", avoir peur, l'odeur du vomi, avoir la plante des pieds qui me gratte, m'essuyer avec une serviette mouillée quand je sors de la douche, porter de soutif, les vilains, les cageots en tout genre, ceux qui se croient beaux ou intelligents, Carole Rousso, les chocolats Leonidas, les manons, les faux branchés, les lampes plafonnier, les incultes, les ciseaux qui coupent pas, les élastiques qui pètent à la gueule, quand le lait ne sort pas du frigo, quand l'eau est trop froide, les crayons pas taillés, l'administration, pointer au chômage, les déménagements, la vie des autres, les tissus qui grattent, avoir une étiquette qui me gêne, avoir un bouton sur la gueule, remplir des formulaires, avouer que je me suis trompée, fumer mes clopes de pause seule, faire des formations pour le boulot, qu'on me donne du boulot, bosser quoi, l'alcool, courir, ne pas être sur une photo, ...
 
qu'on me trouve moche, qu'on me répète que je suis narcissique car oui je le suis et oui je vous emmerde car moi, je l'assume, qu'on ne m'admire pas, qu'on ne se rende pas compte de ma grandiosité, de ma beauté, de mon intelligence, de mon sens  de l'humour supra développé, de ma bonté de coeur et de ma grande générosité, de mon élégance, de mon charme et de ma douce sensualité...
Et là je blague, et bien entendu, je vous emmerde, bande de cons va!
 
*** C'EST CHIANT A LIRE QUAND C'EST LONG, HEIN? ***

11:40 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

13/04/2005

Putain de jeu

Y a rien à faire...
Le jeu le plus naze à la téloch française, c'est quand même:
MOTUS.

Putain quelle nazerie de chiotte!
Déjà la musique et les paroles:
"Mot'mot'motus"

Et le bruit de merde quand la grille se met en place:
"nikniknik nuknuknuk"

"Alors bonjour Marie-Pierre et Valériane, vous venez de quelle région?"
- Ben moi je viens du Nôrd lô hein, j'ai 41 ans et je suis mère au fôyer hein
- Moi je viens aussi du Nôrd (hihihi) et je suis assistance de vente en marketing touristique pour la région du Nôrd hein.
- Ah? et ça consiste en quoi?
- Ben, heu, suis secrétaire quoi!

Et vas-y que ça sait pas toujours écrire, que ça épèle pas toujours correctement, que ça tourne les putains de bouboules et que parfois ça pioche la fameuse boule noir et que là on entend un:
"ooooooooooooooooooh (musique) oh oh oh ooooooooh"

Putain, faut que j'arrête de parler de Mot'mot' Motus, c'est trop à chier!

*** MOTUS, AUX CHIOOOOOOOOTTES ***























11:21 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

04/04/2005

Resto

Putain, ceux qui vont au resto sans me demander de les accompagner alors que je suis juste à côté, je leur butterais bien leur sale gueule de merde...
Qué bande de mal élevés bordel de queue!
 
*** JE FAIS LA GREVE DE LA FAIM ***

14:01 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |