14/09/2004

Le fric c'est pas chic

Fait chier quoi.
Toujours payer.
Factures, clopes, cinoch, verres, restau, fringues, téléphone de merde, rooming de merde à cause que j'ai envoyé des sms pendant que j'étais en putain de vacances de chiotte.
Tiens les vacances... non, n'en parlons pas, les pires moments de ma vie. BREF.
 
Payer payer payer...
On pourrait pas revenir à la période du troc bordel de merde?
 
J'échange vieux pulls bouffés aux mites contre clopes et séjour à Cuba...
 
**** MARRE DE CLAQUER DU POGNON ****

14:06 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/09/2004

Addicted to

Un truc que je ne peux décidemment pas nifler, ce sont les trouduc qui se droguent...
Comment peut-on se détruire la vie?
Paraît que ça fait bien.
Et alors les couillons qui ont des excuses à deux balles, des réflexions d'une débilité à couper le souffle, là je dis CHAPEAU BAS!
Voilà donc le style de réponses que j'ai déjà entendues des centaines de fois quand je demande à quelqu'un qui se drogue ce que ça lui apporte:
 
"Ouuuuuuuais, mais tu saiiiiiiiiiiis, la drogue, depuis la nuit des temps on en prend."
 
"Ouuuuuuuuuuuais, mais tu saiiiiiiiis, ça ouvre l'esprit, tu peux avoir des conversations plus sérieuses, tu écoutes le monde qui t'entoure, tu ressens les émotions plus intensément"
 
"Ouuuuuuuuuuais, mais tu saiiiiiiiiis, dans ce cas-là, on naka interdire la vente de cigarettes et d'alcool"
 
"Ouuuuuuuuuuais, mais tu saiiiiiiiiiiiiiiis, j'en prends pas régulièrement. C'est super occasionnel. (ah? combien de fois par an?) Oooh tu saiiiiiiiiiiiis, moi j'en prends seulement une ou deux fois par semaine (super occasionnel ça!)"
 
"Ouuuuuuuuuuuais, mais tu saiiiiiiiiiiiiiiis, c'est super convivial. Faut être super bien accompagné (mon cul ouais, si l'autre en face se drogue aussi, super les soirées!)"
 
C'est méga naze putain de merde!!!!!
Et le comble, c'est que ces cons sont super fiers d'eux...
Et le pire, maintenant que j'y pense, c'est quand je leur demande:
"Mais le jour où tu apprendras que ton enfant se drogue, tu réagiras comment?"
ET LA:
 
"Ouuuuuuuuuuais, mais tu saiiiiiiiiiiiiis, je le comprendrais, cherais passer par là. C'est pas si nocif, faut juste pas abuser"
 
**** N'importe quoi, j'vous jure ****

15:24 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |