26/07/2004

Trouduc'

Y a franchement des trous duc' que je trouve vraiment gonflé(e)s.
Et ça se croit sain, gentil, bon, intelligent, doué, aimé et aimable.
Ca se croit beau, ça pense avoir des valeurs, ça pense être fiable, ça pense être tolérant et ça impose des principes, ses principes, répugnants et faux...

Les destructeurs, les menteurs de merde, les enflures de première...
Je vous hais.


Et toi je t'emmerde. T'es une nullité de la vie, un déchet, une merde.
Je t'emmerde et je te crache tout mon venin à la gueule.
J'exècre qui tu es. Je déteste ta façon de penser. Pauvre petite personne de chiotte de merde. Pauvre saloperie. Pauvre merde.
Tu es la personne la plus détestable qui soit.
Tu ne me fais pas pitié, tu m'inspires juste de l'indifférence...


N'oublie pas que l'on meurt toujours par où l'on a péché... Et toi, tu as tellement péché que je me demande encore comment tu creveras...

**** PAUVRE MERDE !****










10:46 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/07/2004

On a beau être patron...

Ca n'empêche pas la connerie.
Franchement le mien, c'est le summum de la débilité profonde.
Frustré de merde.
Adore l'abus de pouvoir et le harcèlement moral.
Que je lui fouterai bien mon coup de poing dans sa grosse gueule hydrocéphale! Moche, con, nul, antipathique et en plus, il se prend pour le centre du monde... Et il pue!
Mais il sait pas à qui il a à faire le gros porc qui se fait appeler "chef".
Je vais lui faire bouffer son taille crayon, son clavier, ses mocassins à floches, et sa moumoute mal coiffée de merde de chiotte.

**** EN GROS, J'AIME PAS LES MOUMOUTES DE MERDE ****










15:26 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/07/2004

Les soldes

C'est simplement du n'importe quoi...

Déjà que j'aime pas faire les boutiques, là, c'est le pompon!
C'est l'été, faut refaire sa garde-robe parce que les vacances approchent et qu'il faut absolument se trouver un short miteux et des tongs à deux euros...

Et puis voilà que je fais un tour chez MANGO...
Mais où ont-ils trouvé cette collection de merdasse? Putain les couleurs fluo. Putain les tailles.
Je rêve.
Quelques jours avant les soldes, y avaient des super fringues et là, de la vraie merde de chiotte. Même pas la même collection bordel.

Chez H&M, c'est tellement le boxon qu'on ne trouve rien.
Autant se taper ces horribles magasins de trouduc où tout est à 2 euros toute l'année.

Ils se foutent vraiment de la gueule du monde.
En plus de ça, les putes de vendeuses (blondes qui sortent aux Jeux et font semblants d'être riches et intelligentes alors qu'elles ne savent même pas que Joe Dassin est un chanteur qui louche) disent toujours d'une voix de crécelle:

"Vous pouvé ni échangée et aucuns rembourssemants n'est possible pendand la période des solde" (fautes exprès car les vendeuses parlent en faisant des fautes, c'est affolant)

Je vous le dis MOI chers amis, moi qui suis juriste: selon la loi, il est stipulé que le remboursement et l'échange sont autorisés pendant les soldes. Donc tous à vos avocats.

**** J'EMMERDE LES SOLDES ET LES MAGASINS POURRIS ****



13:18 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook |

08/07/2004

De quoi, de quoi...

Et t'es tranquillement dans ta voiture, t'écoutes ta petite musique et viens le moment où tu dois te garer...
Et tu tournes pendant des heures et rien, que dalle, pas la moindre place.
Quand soudain tu la vois la place de tes rêves, juste en face du resto où tu vas manger avec ton amoureux...
 
Et là, le gros couillon de merde qui est derrière toi te double sauvagement comme une brute épaisse et en une seconde, tu piques la place que tu voulais, que tu convoitais avec amour. Même que t'avais ralenti et que t'avais mis ton cligno à droite pour prévenir...
Et t'oses pas gueuler parce qu'il est balaise le mec dans sa voiture...
 
Alors tu trépignes dans ta caisse, tu gueules comme un putois en disant:
"fais chier bordel de merde, il a pas vu mon cligno, ça m'emmerde les gens comme ça, quel trouduc mal élevé, putain je vais lui griffer sa bagnole à ce gros con"
 
**** CONNARD DE CHAUFFARD ****

11:01 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |