17/06/2004

Souvent gentille...

J'ai tellement envie de débiner...
J'adore critiquer alors c'est le moment ou jamais...
Tout ce que j'ai de mauvais en moi.
Tout ce que je déteste chez untel ou un autre...
Je vais tout balancer.

Vivent les critiques ;o)

Ouff, me sens déjà soulagée!
Et puis après tout, (je dis ça pour me déculpabiliser), tout le monde est un peu faux-cul non?
Qui n'a jamais dit du mal de quelqu'un me jette la première pierre...


 













15:04 Écrit par Venin | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

on se connaît ? Bien que tout vice verse dans le coeur humain le poison de l'adversaire, c'est l'envie qui permet au serpent de cracher son venin le plus secret et de vomir la peste de sa méchanceté pour la faire partager.

Écrit par : gor-gor | 31/01/2005

on se connaît ? (suite) ‘lut. Encore moi.

Hier, Google m’a fait atterrir sur ton site, par hasard, il est vrai.

Un peu perdu, je me disais qu’une machine à gérer huit milliards de pages web de par le monde pourrait peut-être m’aider à trouver un peu de … mais un peu de quoi au juste ? Je ravalerai ma honte parce que je ne résiste pas à l’idée de te faire part du fait que c’est à l’appel de l’entrée « chagrin d’amour » que je me vis dirigé vers ton jardin… public (?) Tu t’imagineras aisément le réconfort…

Bref. De toute façon, on ne trouve que rarement ce que l’on cherche. D’un autre côté, je ne regrette pas : j’ai appris beaucoup. Tu te diras sans doute que je dois avoir passé les dix dernières années sur une autre planète (et tu n’auras pas tout à fait tort) mais je ne savais pas ce qu’était un « Blog », je ne savais pas non plus qu’il était désormais loisible à un nain informatique de créer, lui aussi, son propre « site ». Depuis lors, tu t’en doutes, je suis l’heureux concepteur lambda d’un nouveau Blog. (ne t’inquiète pas, pas question de te demander de me mettre en lien chez toi, mon site est effectivement aussi nul que le tien ;-)

Etant totalement ignorant, donc, des us et coutumes « Blog », je me demandais si je trouverais aujourd’hui mon petit mot d’hier dans tes colonnes et quelle ne fut pas ma surprise… Je suppose que tu as un droit de regard ?

Voilà, j’en resterai là pour aujourd’hui, mais pas sans la petite pensée du jour :

« Parfois, il vaut mieux ne pas chercher à comprendre, c'est plus simple car la vérité est plus cruelle que le venin du serpent »

A+

Écrit par : gorgor | 01/02/2005

Les commentaires sont fermés.